Les Brasseries ARTISANALES 2020


Independent House (BFC)

Brasserie artisanale implantée à Longvic depuis 2018, explorant les styles de bières du monde entier. Fun et créativité au programme !


La Chamoise (Invitée)

La brasserie La Chamoise s'est établie en 2015 aux portes de Niort. Depuis elle ne cesse de développer de nouvelles recettes dans de nombreux styles, mais sa prédilection reste les bières acides. Venez titiller vos papilles, elle vous attend pour vous faire déguster quelques-uns de ses breuvages.


Brasserie Monclem (BFC)

La brasserie Monclem a été créée en Février 2017 à côté de Sens, dans le nord de l'Yonne. C'est à la suite de voyages, ponctués de nombreuses pauses dans les bars et brasseries locales, que Clément découvre la bière artisanale. Ayant eu des grands-parents agriculteurs qui produisaient leurs cidre et eau-de-vie, il s'intéresse à la fabrication de la bière et découvre en même temps les scènes craft française et américaine. Après quelques années de brassage amateur, la brasserie Monclem s'installe donc dans la ferme familiale, où sont produites les bières de différents styles, qu'ils soient classiques ou plus originaux.


La Rebelle (BFC)

Presque pionnier dans le retour de la microbrasserie en Franche-Comté, la Rebelle vient fêter ses 15 ans à Dijon. La Rebelle brasse des bières bio, non refermentées, de la Berliner Weisse au Porter en passant par les IPA. Mieux vaut être belle et Rebelle que moche et remoche !


Kura (BFC)

Brasserie de sakés, condiments et bières japonaises. Recettes traditionnelles japonaises mises en oeuvre avec des ingrédients locaux et bio: riz Bio français et italien, orge de Bourgogne, soja français, sel de Guérande. L’'ensemble des produits KURA repose sur la technique ancestrale de préparation du riz kôji.


L’Origine du Monde (BFC)

 

Dans cette brasserie, ils considèrent la bière comme un art populaire. Leur volonté est de s'inspirer de différents styles de bières pour développer et partager leur imaginaire brassicole. Ils proposent à l'année une gamme de cinq bières classiques ainsi que des bières occasionnelles et saisonnières de fermentation haute et basse . Parmi leurs spécialités: des saisons élaborées avec les fruits de leur verger dont la saison rhubarbe, une pale ale brassée avec les houblons qu’ils cultivent et la maturation de certaines bières dans des tonneaux de vin du Jura et d'ailleurs. 


La Franche (BFC)

La brasserie La Franche est née au fond de la grange en mai 2005. 2 ans d'associatif pour tester l'activité, le métier et sortir du cercle familial et amical. 1 an de travaux lourds à La Ferté, tout en continuant la production et les tests, les essais en parallèle. En 2008, emménagement à La Ferté pour commencer à y produire un volume suffisant pour rendre l'activité vivable. Objectif atteint en 2009 avec 300 HL. Depuis, ils ont créé pas mal de bières de saisons et création, rencontrés pas mal de clients et de confrères et atteint 800 HL/an. Ils ne souhaitent plus augmenter le volume, mais rester concentrés sur leurs bières et leurs qualités.



Surprise !

Habituellement, nous accueillons une brasserie limitrophe à la Côte d’Or.

Pour nos 5 ans, nous avons étendu cette sélection à une ville ayant appartenue au Grand Duché de Bourgogne. C’est pourquoi nous aurons le plaisir d’accueillir 2 magnifiques représentants de la scène brassicole bruxelloise :

la vénérable Cantillon et l’irrévérencieuse l’Ermitage !


Cantillon (Belge)

Créée en 1900, Cantillon est probablement la plus célèbre des brasseries artisanales au monde. Sa particularité : la production traditionnelle de gueuze de manière totalement artisanale, brasserie qui a bien failli disparaître dans les années 70. Mais grâce à la tenacité de Jean-Pierre Van Roy puis de son fils Jean aidé de ses sœurs Julie et Magali, la brasserie a résisté sans trahir l’essence même de la production d’authentique gueuze. Ces bières sures, issues de fermentation spontanée dans un moût refroidi toute une nuit dans un grand bac refroidissoir, sauront vous séduire par leur complexité.


L’Ermitage (Belge)

L’Ermitage fait partie de cette nouvelle génération assurant le renouveau de la brasserie belge. François, Henri et Nassim ont ouvert leur brasserie en 2017, à deux pas de la célèbre Cantillon. Tournés vers les styles anglo-saxons (IPA, Porter, Pale Ale, Imperial Stout), ils ne délaissent pourtant pas les saisons belges (mais à leur sauce...) et proposent de nombreuses collaborations internationales (ou au coin de la rue avec le chai de l’ermitage coupé avec des lambics de leur voisin).



Elixkir (BFC)

Installée à Quetigny, Elixkir explore depuis 2015 le champ des possibles brassicoles en quête de gouleyants plaisirs. Amélia et Guillaume, les deux brasseurs aux commandes, élaborent minutieusement des recettes créatives et récréatives avec un mot d’ordre simple : “brasser des bières qu’on aimerait boire”. Des recettes les plus simples destinées aux moments de convivialité à celles plus aventureuses, sinon décadentes, inspirées du foisonnement des cultures brassicoles ou pure fantaisie, rien n’est laissé au hasard afin de pouvoir réunir autour d’une même mousse les profanes enthousiastes et les amateurs intraitables.


Effet Papillon (Invitée)

La Brasserie Effet Papillon a vu le jour en juillet 2017 à Bordeaux-Mérignac. Née de la passion de Mathilde et Jocelyn pour la bière craft, leur leitmotiv est de proposer à la fois des bières originales, à bonne buvabilité et en même temps d'autres produits à plus forte valeur ajoutée pour lesquels l'implantation en Gironde semblait toute évidente. Ils proposent notamment une gamme de bières vieillies en barrique.


La Kanopée (BFC)

La micro-brasserie La Kanopée est un projet familial qui a vu le jour en Novembre 2018. Elle est idéalement installée dans la vallée de l’Ouche, à Pont de Pany, entre la forêt et le canal de Bourgogne. Le bar et la boutique ont ouvert en Mars 2019. Thierry, le brasseur, propose 5 recettes permanentes très différentes : une blanche délicate et fruitée, une blonde aromatique, une Porter de caractère, une IPA aux notes d’agrumes et une New England IPA au nez fruité. Tout au long de l'année, ils proposent également des recettes éphémères, à découvrir en exclusivité à la brasserie. Elles s'articulent autour d'une gamme fruits (griotte et poire en 2019) mais aussi de recettes plus complexes (amande et fève tonka pour Noël 2019). La Kanopée organise aussi des soirées musicales et gastronomiques toujours en collaboration avec des artisans locaux.


Brasserie du Lizon (BFC)

Brasserie artisanale située dans le parc naturel du Haut Jura à deux pas de Saint Claude. Installée depuis l’été 2017 dans une ancienne école (1962-1990), ils contribuent au renouveau brassicole de leur territoire, et tentent autant que possible d’en explorer les saveurs. (Ils brassent une bière à l’épicéa). Dès le début, ils ont fait le choix d’un circuit très court. Ainsi en Septembre 2017, la Brasserie du Lizon a inauguré son bar, accoler à la production, lieu privilégié de dégustation des brassins.


La Rustine (BFC)

Cette année en dehors de la gamme traditionnel ( lager / weisenbeer / ambrée au bourbon / ambrée IPA / english brown ale / stout) la brasserie s'est amusée un petit peu :  bière mûrie en fût de vin rouge / fermentation spontanée en fût de vin blanc, bière tourbé à la figue et au poivre de java... La brasserie La Rustine est autodidacte, avec une forte volonté de développement du réseau d'entraide et de solidarité entre brasseurs.


Les brassins de l’enfer (BFC)

 Les brassins de l'enfer est une microbrasserie née de la passion pour la bière, proposant une gamme de bières généreusement houblonnées et rock'n'roll.


Hop'Art (BFC)

La Brasserie Hop’Art c’est avant tout deux amateurs de bières du monde entier qui n’avaient qu’une envie : créer des bières au design décalé et aux saveurs différentes. 

 

Chacune d’entre elles ont été le fruit de plusieurs mois d’élaboration, qui commence par une sélection des ingrédients de manière rigoureuse, du malt français et des houblons choisis parmi les meilleures variétés aromatiques permettant d’obtenir des bières fruitées de manière naturelle.


Brasserie des Ducs (BFC)

Après des études brassicoles et une première expérience dans ce milieu, Luc Bon et Vanessa Cirillo créent fin 2017, la Brasserie des Ducs dans les anciens locaux de la Faïencerie de Longchamp. Luc et Vanessa ont imaginé une gamme permanente de 6 bières ainsi que des bières éphémères pour explorer et faire découvrir différents styles.


Brasserie Passporte  (BFC)

La Brasserie Passporte, c’est un lieu où l’on fabrique de la bière, mais pas n’importe quelle bière. Ici, on brasse dans les règles de l’art des styles du monde entier : Porter, Weizen, IPA, Saison et bien d’autres. C’est un tour des brasseries européennes qui donne son origine au nom de la brasserie. Brasseur de profession, Brice a décidé d’explorer les méthodes de production au-delà des frontières françaises. Ecosse, Angleterre, Allemagne, Belgique, Pays Bas, Croatie, Grèce, la liste est longue !


Two Dudes (BFC)

Il était une fois Two Dudes : un brasseur, un cuisinier et beaucoup de gourmandise. Deux compères réunis pour transformer les produits que Madame Nature a bien voulu fournir afin de vous faire profiter de ces petits bonheurs de la vie que sont la bière et la cuisine.


Brasserie Corrézienne (Invitée)

C'est ainsi que tout a commencé : "J'ai rapporté un kit de brassage d'un voyage au Canada en 1988. Au début, tout était compliqué : pas de matière première, aucune information...La bière était imbuvable, mais c'était intrigant.” 

Après quelques brassins et plusieurs mois de gestation, la première brasserie artisanale corrézienne ouvre en 2009 à Curemonte. Dix ans plus tard, la Brasserie Corrézienne, victime de son succès, s’est agrandie, afin de pouvoir passer de 900 à 1500 hectolitres par an, pour un potentiel proche du double à moyen terme. 

 

"Voilà 2 ans que l'on ne répond plus à la demande, une étape est franchie !" Une aventure à suivre...autour d'une bonne bière évidemment !


Brasserie des 3 Fontaines (BFC)

C'est en septembre 2001 que Virgile Berthiot a créé La Brasserie des Trois Fontaines à Fenay. Puis déménage en 2010 à Bretenière. Virgile a créé la gamme Mandubienne et la gamme Téméraire, ainsi que la Bergusia. 

 

Ses bières sont conçues avec du malt d’orge régional. Un partenariat avec Alban, un agriculteur local, a vu le jour : il a fait replanter à 15Km de la Brasserie une variété d’orge délaissée en France, la Scarlett. Ce malt entre dans la composition de 80 % de ses bières. Le houblon vient quant à lui d’Alsace, mais aussi de Bourgogne ! Depuis 2007, il a également fait replanter en Côte d’Or une variété de houblon disparue en France : le Tardif Jaune de Bourgogne, dont il a l’entière exclusivité, grâce à Christophe Mairet, fils du dernier houblonnier de la région. Le rêve de Virgile était de produire une bière avec des matières premières de Côte d'Or : c'est aujourd'hui chose faite...